1ª Clínica de Medicina Biológica y Acupuntura de Donostia

MÉNOPAUSE

Concept:

Nous appelons la ménopause, lorsque le changement de la physiologie féminine dans les organes reproducteurs cessent leur activité pour passer à une autre phase de tranquillité hormonal.

Ce n’est pas un processus brutal ni soudain (sauf si la cause est chirurgicale ou médicamenteuse), ça prendra des années et provoque, comme tout changement majeur, une comparaison des symptômes qu’ils provoquent chez les femmes le sentiment de «ne pas contrôler votre corps ».

Généralement, il est interprété comme une baisse des niveaux d’hormones et la cessation de l’activité ovarienne et du cycle hormonal utérin, mais ce n’est pas la cause, ni la cause de tous les changements.

Dès la naissance,  les femmes les hommes  nous souffrons et  nous apprécions changements continus et successifs dans notre physiologie, conditionnés par des changements dans les niveaux de notre système endocrinien, au sein des quels, les hormones sont une section de plus

La régulation de tout le système endocrinien dépend un petit structures glandulaires situées sur le pôle supérieur des reins et sont appelés «glandes surrénales”. Ces capsules, intimement liés à l’hypothalamus et l’hypophyse, réglementent, contrôlent, stimulent  et retiennent chacun des organes endocriniens (ovaires, testicules, pancréas, glandes thyroïde, sueur, etc).

Chez les femmes les capsulles surrénales évoluent en cycles de sept ans, la baisse de l’activité pour atteindre sept cycles, 7 x 7 = 49, qui est le moment que nous appelons la ménopause.

C’est la raison pour laquelle  les changements ne sont  pas dépendants  seulement du changement de l’ovaire . En fait, le changement affecte tous les niveaux du système endocrinien, le calcium  dans les os, la tendance à prendre du poids augmente, le risque de diabète de type 2  se multiplie  , les tissus perdent finesse beaucoup plus rapide que les années précédentes et, toutefois, les ovaires n´ ont  pas cessé de travailler, simplement la  baisse des surrénales produit  à tous les niveaux ,devient insuffisante pour stimuler l’utérus pour qu´il construise  l’endomètre est que se renouvellent  tous les mois comme des saignements menstruels.

C’est pour cette raison que le remplacement de l’hormone simple, pratiqué  par la “thérapie de remplacement d’hormone” apparaît insuffisante et dans de nombreux cas  dangereux.

Le “Moment ménopause” doit être traitée dans une perspective plus globale, en tenant compte:

  • Les mesures diététiques
  • Contribution spécifique des suppléments nutricionales
  • Régulation de neurotransmetteurs
  • Rétablirssement de l’équilibre hormonal
  • Supplémentation des acides gras
  • Une plus grande contribution de précurseurs d’acides aminés de la production de collagène.
  • Apportation de vitamines et de minéraux qui favorisent la reminéralisation osseuse.

TRAITEMENT DES CLINIQUES ARIRANG

Il y a plus de plus de 30 ans lorsque l’utilisation de la thérapie hormonal sustitutive a été lancé en tant que pratique courante, les médecins pensaient que nous avions résolu tous les problèmes souffertes par les femmes avec l’apparition de la ménopause (bouffées de chaleur, la décalcification, la peau sèche et des muqueuses, les changements humeur, etc).

En 2002, une étude américaine, Women´s Health Initiative (WHI) et un autre britaniqueThe million Women study, qui a recueilli des données sur 1,3 million de femmes avec et sans traitement, a montré que chez les femmes ayant un traitement hormonal sustitutve , le cancer du sein , de l’ovaire ou l’utérus avez augmenté de 28% par rapport aux femmes non traitées.

En 1998, ils ont commencé à être utilisé aux Etats-Unis, les hormones bio-identiques, c’est à dire, exactement comme humaines, à partir des plantes, plus sûr que celles á l’origine équine ou celles á la synthèse chimique, et avec beaucoup moins d’effets secondaires.

Dans les cliniques Arirang,

Derrière l’étude détaillée et personnalisée hormonal analytique,personalisés, selon vos spécifications, en crème avec des composants les hormones bio-identiques et les quantités que vous, de manière personnalisée et que vous ayez besoin

Préménopause:

Comme le «Moment ménopause”, il ne se presente pas du jour au lendemain , la solution efficace pour réduire les symptômes, vous devez commencer, basé sur une bonne prévision, avant qu’ils ne surviennent.

Il arrive normalement que les symptômes les plus gênants et apparentes (bouffées de chaleur, nervosité, anxiété, dépression, prise de poids, etc) se produit généralement dans la période appelée périménopause, qui a une durée variable pour chaque femme, allant de quelques mois à 3 ou 4 ans dans de nombreux cas. Toutefois, au début de la périménopause on doit commencer le traitement, mais moins importante qu´ évidents d´autres symptômes (la perte osseuse, des niveaux élevés de glucose dans le sang, augmentatio de l’hémoglobine glycosylée (AGE) évoluent.

Pour tout cela, on considére que le traitement durant le processus de la ménopause doit être abordée à partir d’une vue d’ensemble et de la manière de la prévention et de l’anticipation.

Chaque femme doit savoir pendant sa ménopause que son cycle hormonal ovarien se maintiendra tout au long de sa vie, sans saignement menstruel, mais évident par le fait manifeste avec plus ou moins d’intensité des changements observés au cours de leurs années de procréation (turgescence mammaire, une rétention de liquide et de l’enflure, de la nervosité, etc) durant ou près des jours de la menstruation et devrait également savoir que, dans la plupart des femmes, ces changements coïncident souvent environ ou avec la phase de la pleine lune.